Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les années De Gaulle (1958 - 1969)

Publié le par Prof d'histoire-géo

A. Une nouvelle façon de gouverner

 

1) Le président De Gaulle multiplie les contacts directs avec le peuple et renforce ainsi son pouvoir personnel et présidentiel :

- il effectue de nombreux voyages en province

- il utilise fréquemment la télévision qui devient presque un outil de propagande.

- il a souvent recours au référendum.

Ex. : l’indépendance de l’Algérie finit par être approuvée par référendum.

 

2/ 8 janvier 1961 Référendum sur l'autodétermination de l'Algérie

( 75 % de OUI ) 3/ 18 mars 1962

 

Référendum approuvant l'indépendance de l'Algérie négociée aux accords d'Evian 91 % OUI

 

4/ 28 octobre 1962

Référendum révisant la Constitution de 1958 et instaurant l'élection du président de la République au suffrage universel direct ( 62 % de OUI )

Une affiche qui appelle à voter oui au référendum sur la nouvelle constitution de 1958 voulue par De Gaulle. Une constitution qui renforcera les pouvoirs du président !

Une affiche qui appelle à voter oui au référendum sur la nouvelle constitution de 1958 voulue par De Gaulle. Une constitution qui renforcera les pouvoirs du président !

2) Une politique de grandeur nationale

 

Développement de l’industrie aéronautique avec le Concorde, premier avion supersonique. (2p.182)

Il soutient la culture et la recherche française afin de se démarquer des deux « super grands ». Il mène une politique d'indépendance nationale et refuse de s'aligner automatiquement sur la position américaine.

Ex. Il condamne la politique américaine au Viet Nam.

Cela aboutit à la première bombe atomique en 1960.

La confection de la première bombe atomique française, testée dans le Sahara en 1960.

- De Gaulle commence un rapprochement avec l’ennemi d’hier : l’Allemagne. Période de construction européenne. Le général veut aussi rendre à la France tout son prestige et toute sa grandeur.

De Gaulle, à droite, serre la main du chancellier allemand Adenauer, un symbole de la réconciliation franco-allemande.

De Gaulle, à droite, serre la main du chancellier allemand Adenauer, un symbole de la réconciliation franco-allemande.

C. La crise de mai 1968

 

Cette crise débute avec le mécontentement des étudiants qui veulent transformer la société (la rendre plus permissive) : « il est interdit d’interdire ». Les ouvriers manifestent à leur tour pour revendiquer une amélioration des conditions de travail. Le pouvoir politique est dépassé par l’ampleur des grèves et des protestations. De Gaulle est obligé de signer les accords de Grenelle. Une contre manifestation pour soutenir le général marque la fin de la révolte. DG dissout l’Assemblée et provoque de nouvelles élections législatives. La crise de 1968 l’affaiblit et l’oblige à démissionner en 1969 à la suite d’un référendum où il n’a pas obtenu satisfaction.

 

On parle des années DG car jamais le pouvoir présidentiel français n’a été aussi marqué et influencé par un personnage politique (surtout en politique étrangère).

Chronologie de la crise de 1968 et de la contestation étudiante. Des commentaires de l'époque sur des images d'archives qui montrent bien l'ampleur et la violence des émeutes.

Commenter cet article