Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le rôle de plus en plus grand d'Internet et des sondages

Publié le par Prof d'histoire-géo

A. Internet offre de nombreux avantages :

 

- gratuité de l’info, accessible à tous.

- un impact immédiat et mondial

- info multimédia : texte, image et vidéo.

- info interactive que les connectés peuvent commenter et relayer (réseau twitter ou facebook). Ces réseaux ont eu un rôle essentiel dans la révolution tunisienne en 2010 pour renverser la dictature.

- Un état, désormais, ne peut plus contrôler l’information aussi facilement qu’auparavant.

Internet est encore sous contrôle dans de grands pays comme la Chine ou la Russie. Mais les réseaux sociaux (sur les portables) permettent d'échapper en partie à ce contrôle.

Internet est encore sous contrôle dans de grands pays comme la Chine ou la Russie. Mais les réseaux sociaux (sur les portables) permettent d'échapper en partie à ce contrôle.

B. Internet présente aussi des risques :

 

- info non vérifiée et parfois erronée.

- difficile voire impossible d’identifier l’auteur des articles sur les sites ou les blogs. Le risque de désinformation et de manipulation est alors plus grand.

- il est très facile de manipuler les gens en diffusant de fausses informations car il n’y a pas de contrôle, pas de procès en diffamation, pas de démentis…

- L’impact des images est essentiel car elle marque plus les esprits (surtout sur internet). Le « sensationnel » peut alors devenir plus important que « l’information de fond ».

Le rôle de plus en plus grand d'Internet et des sondages

C. Les limites à la liberté d'expression, y compris sur internet :

 

Voici ce que dit la loi à propos de la liberté d'expression :

 

« La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme, tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

 

Le principe est ainsi posé mais encore faut-il connaître les limites. 

Limite 1 - Ne pas porter atteinte à la vie privée et au droit à l’image d’autrui (pour des précisons complémentaires voir les fiches Vie privée et internet et Image et vidéo).

 

Limite 2 - Ne pas tenir certains propos interdits par la loi : l’incitation à la haine raciale, ethnique ou religieuse, l’apologie de crimes de guerre, les propos discriminatoires à raison d'orientations sexuelles ou d'un handicap, l’incitation à l'usage de produits stupéfiants, le négationnisme.

 

Limite 3 - Ne pas tenir de propos diffamatoires : la diffamation se définit par toute allégation ou imputation d’un fait qui porte atteinte à l’honneur ou à la considération d’une personne[1]. Il est possible pour se défendre d’une accusation de diffamation d’invoquer l’exception de vérité[2], c’est-à-dire de rapporter la preuve de la vérité de ses propos.

 

Limite 4 - Ne pas tenir de propos injurieux : l’injure se définit comme toute expression outrageante, termes de mépris ou invective qui ne renferme l’imputation d’aucun fait.

 

Limite 5 - Il existe également des limites spécifiques telles que le secret professionnel, le secret des affaires et le secret défense.

 

Limite 6 - Certaines personnes, en raison de la fonction qu’elles occupent, sont tenues à un « devoir de réserve ». C’est le cas des fonctionnaires qui doivent exprimer leurs opinions de façon prudente et mesurée, de manière à ce que l’extériorisation de leurs opinions, notamment politiques, soit conforme aux intérêts du service public et à la dignité des fonctions occupées. Plus le niveau hiérarchique du fonctionnaire est élevé, plus son obligation de réserve est sévère.

L'exemple d'un sondage dont le résultat est "interprété" par le Figaro qui en fait sa "une" sur son site internet.

L'exemple d'un sondage dont le résultat est "interprété" par le Figaro qui en fait sa "une" sur son site internet.

D. Les sondages d’opinion

 

On trouve de plus en plus de sondages d’opinion dans la presse. Ils servent à connaître l'avis ou l'opinion des Français sur une question. Mais il y a beaucoup de questions à se poser pour ne pas être manipulé par le résultat de ces sondages.

Comment sont réalisés ces sondages ? Combien de personnes ont été sondées ? Ces personnes sont elles représentatives de la société française ? Comment les questions ont-elles été posées ? Les réponses ont-elles été suggérées ? Ne sont elles pas parfois « orientées » ? Qui a commandé (et donc payé) le sondage ? Pourquoi ce sondage se retrouve-t-il en « une » ? N’y a-t-il pas tentative de manipulation de l’opinion publique ? Ce sondage ne cherche-t-il pas à influencer les Français plutôt que les informer ?

Et au final, ces résultats sont ils vraiment fiables ?

Commenter cet article