Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les espaces productifs industriels

Publié le par Prof d'histoire-géo

Airbus est un bon exemple d'industrie de haute technologie, et Méaulte peut être considéré comme un pôle de compétitivité.

Airbus est un bon exemple d'industrie de haute technologie, et Méaulte peut être considéré comme un pôle de compétitivité.

II) Une industrie qui subit aussi la compétition internationale

 

A. Etude de deux exemples picards : Aerolia (devenue depuis Stelia) et Goodyear.

 

1. Une industrie de haute technologie. Stelia (anciennement Aerolia), site industriel implanté près d'Albert, est l'exemple d'une industrie à la fois locale et internationale, qui profite, avec les commandes d'airbus, de la mondialisation. C'est une industrie de pointe (ou de haute technologie), spécialisée, et avec une main d'oeuvre hautement qualifiée qui fait travailler dans la région de nombreux sous-traitants.

 

2. Une industrie qui connait des difficultés. Goodyear, à Amiens, est une entreprise qui subit la concurrence internationale, et qui licencie. Un exemple local de désindustrialisation, avec menaces de délocalisation du site. L'usine est en partie rachetée par une autre multinationale (Titan), et ci-dessous, un lien vers un article du journal le monde du 27 mars 2014 pour en comprendre les enjeux.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/03/27/la-cession-a-titan-de-l-usine-goodyear-d-amiens-nord-semble-au-point-mort_4390450_3234.html

 

B. S’inscrire dans la mondialisation

 

Les entreprises sont en compétition avec des entreprises nationales mais de plus en plus avec des entreprises mondiales.

Recherche du prix le plus bas afin de vendre mieux et en plus grande quantité, c'est ce que l'on appelle la mondialisation Les ouvriers sont aussi en compétition avec les ouvriers d’autres pays parfois payés moins chers. Risques de délocalisation (ex. Goodyear)

Plus l’entreprise est spécialisée, moderne, performante, plus elle a recours à une main d’œuvre qualifiée, plus elle est intégrée dans les échanges mondialisés (la mondialisation), plus elle est compétitive.

Les espaces productifs industriels

C. Les technopôles (n. masculin) et les technopoles (n. féminin)

 

1) Pour faire face à la mondialisation et être plus compétitives, les entreprises, les universités et les laboratoires de recherche se sont réunis sur un même territoire pour faciliter l'innovation et le progrès : ce sont les technopôles (parcs scientifiques) appelés aussi pôles de compétitivité.

Pour en savoir plus : copier le lien ci-dessous dans votre barre d'adresse et renseignez vous un peu sur le technopôle de Sophia Antipolis près de Nice :

http://www.offitech.fr/index.php/offitech-la-technopole-sophia-antipolis

 

2) Lorsqu'une ville (une métropole) concentre des entreprises de haute technologie, des universités, des pôles de compétitivité, on dit que c'est UNE TECHNOPOLE.

Comme on peut le remarquer sur cette photo de Sophia Antipolis (une toute petite partie en fait), les technopôles cherchent souvent à mettre en avant leur environnement naturel, le paysage, le climat aussi. C'est pourquoi on en trouve beaucoup dans le sud de la France, et près de l'Atlantique

Comme on peut le remarquer sur cette photo de Sophia Antipolis (une toute petite partie en fait), les technopôles cherchent souvent à mettre en avant leur environnement naturel, le paysage, le climat aussi. C'est pourquoi on en trouve beaucoup dans le sud de la France, et près de l'Atlantique

Commenter cet article