Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les accords de Matignon (1936)

Publié le par Prof d'histoire-géo

B. Les accords de Matignon (juin 1936)

 
 
Les ouvriers obtiennent du gouvernement de très nettes avancées sociales qui sont signées à Matignon en juin 1936 :
 
- l’augmentation des salaires,
 
- la semaine de 40 heures (contre 48 à l’époque),
 
- les premiers congés payés (2 semaines),
 
- la reconnaissance des syndicats.
 
  
C. L’échec du front populaire
 
 
 
Le front populaire est renversé par un vote au parlement en 1937. Pourquoi ?
 
- Le front populaire se heurte à l’hostilité des patrons et de la droite qui jugent les mesures sociales des accords de Matignon ruineuses pour le pays.
 
- Le front populaire perd le soutien des communistes qui veulent des mesures plus révolutionnaires (de type soviétique) et qui veulent intervenir dans la guerre d’Espagne pour soutenir les républicains (et communistes) contre l’extrême droite de Franco.
 
Mais les socialistes refusent d’intervenir militairement.
 
- Léon Blum et le front populaire subit de très violentes attaques antisémites de la part de l’extrême droite.
 
- Le chômage continue d’augmenter.
 
 
Conclusion  : La crise, qui est née aux E.U. n’a épargné ensuite aucun pays du monde. Elle est indirectement à l’origine de la seconde guerre mondiale.
 
En France cette crise est :
 
- économique (faillites des entreprises, chômage)
 
- sociale (misère, soupes populaires)
 
- politique (montée de l’extrême droite, échecs des gouvernements successifs à régler les problèmes).
Ci-dessus, on voit, une affiche de la droite qui s'oppose au front populaire et qui montre les responsables popilitiques de gauche (dont Léon Blum au premier plan avec les lunettes) comme étant des marionnettes au service des communistes Moscou !

Ci-dessus, on voit, une affiche de la droite qui s'oppose au front populaire et qui montre les responsables popilitiques de gauche (dont Léon Blum au premier plan avec les lunettes) comme étant des marionnettes au service des communistes Moscou !

Commenter cet article