Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui est au centre du monde ?

Publié le par Prof d'histoire-géo

A. La vision européenne du monde

 

Présenté à des européens, ce planisphère du monde est accepté tout naturellement. Les océans et les continents sont tous à leur place habituelle, articulés autour de la ligne verticale et centrale communément reproduite dans nos atlas, c’est à dire le méridien de Greenwich. C’est aussi une longitude de référence qui a pour valeur zéro, et qui passe par l'Angleterre, la France et l'Algérie, par exemple. Ce méridien est en vert sur la carte ci-dessous.

 

L’Europe est donc placée au centre du Monde. Mais il s’agit pourtant d’un choix arbitraire, qui répond à une commodité de lecture : il est plus facile aux lecteurs d’un pays situé non loin de cet axe de le retrouver au centre de la carte, plutôt que d’avoir à le rechercher dans un de ses coins. Mais ce choix implique aussi une perception politique du monde, qui peut sous-entendre que les pays placés au centre ont plus d’importance que les autres (ce qui est faux bien sûr !).

Qui est au centre du monde ?

B. La vision asiatique du monde

 

Ces pays ne voient donc pas la même dispositions des mers et continents. Voici un planisphère terrestre centré sur le méridien 150 Est, et qui permet de cadrer l’Asie de l’Océanie plus au centre, et de manière à ce que tous les continents puissent rentrer en entier sur la carte (excepté ce pauvre Groënland, en plus cruellement étiré dans sa longueur par la projection Mercator !).

C’est à priori le planisphère qui est utilisé de manière naturelle dans les manuels des pays asiatiques. Au contraire de la carte centrée sur le méridien de Greenwich, l’océan Pacifique est figuré en entier, tandis que c’est l’Atlantique qui se retrouve à son tour coupé en deux.

Qui est au centre du monde ?

C. La vision américaine du monde

 

Ci-dessous un planisphère centré sur le continent américain, et le méridien 80 Ouest, qui est bien sûr plus utilisé par nos voisins d’outre-atlantique

Par ailleurs cette carte est pratique pour comparer les océans Pacifique et Atlantique, et de se rendre compte de manière flagrante que le premier est bien le plus vaste du monde.

Au final nous nous retrouvons avec 3 planisphères différents, pour autant de centralisations et donc 3 manières de percevoir le monde. La moralité est que l’on peut objectivement affirmer que personne n’est au centre du monde, ce qui est plutôt une bonne nouvelle.

Qui est au centre du monde ?

Commenter cet article