Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le bilan de la guerre

Publié le par Prof d'histoire-géo

A. Un bilan humain effroyable

 

1) Le nombre effroyable de victimes (10 millions de morts au total),  s’explique par :

- le nombre considérables de soldats mobilisés dans ce conflit (70  millions au total) venant du monde entier !

- la modernisation de l’armement et la puissance de l’artillerie (à l’origine de la plupart des décès).

- la répétition des offensives inutiles et meurtrières.

Ce bilan effroyable témoigne de la violence de masse ! Cette guerre est en 1918 la plus meurtrière de l’histoire. (Mais nous pourrons hélas affirmer la même chose en 1945)

 

2) Les mutilés et invalides de guerre sont nombreux : on les a surnommés les « gueules cassées »

 

Ci-dessous la peinture d’Otto Dix « les joueurs de skat » (jeu de cartes très populaire en Allemagne) montre toute l’horreur de la guerre. 1920.

Aux uniformes, on remarque un ancien combattant allemand (à droite), un britannique et un français... Ennemis d'hier... Mutilés et "cassés" par la guerre, ils se retrouvent après la guerre à jouer aux cartes.

Aux uniformes, on remarque un ancien combattant allemand (à droite), un britannique et un français... Ennemis d'hier... Mutilés et "cassés" par la guerre, ils se retrouvent après la guerre à jouer aux cartes.

2) Les anciens combattants se regroupent dans des associations pacifistes (opposées à la guerre) afin de ne plus jamais connaître de nouvelle guerre. Ils disent que cette guerre doit être « la der des ders ».

Pour éviter de nouveaux conflits dans l'avenir, la SDN est créee : la Société Des Nations. Elle siège à Genève et elle a pour but de préserver la paix dans le monde.

Aujourd'hui, c'est l'ONU qui doit jouer ce rôle.

 

3) Le génocide arménien Parmi les victimes de la guerre, les civils arméniens ont subi un véritable génocide (extermination programmée d’un peuple) de la part des Turcs.

B. Le bilan territorial débouche sur une nouvelle carte de l'Europe (ci-dessus)

 

Cette nouvelle carte de l’Europe pose de nouveaux problèmes !

Le bilan de la guerre

Les nouvelles frontières posent des problèmes car elles ne sont pas tracées en fonction des nationalités, et certains peuples se retrouvent exclus de leur ancien pays.

Ex. : des Allemands se retrouvent en Tchécoslovaquie, ce sont les Sudètes.

Certains états regroupent des peuples très différents comme la Yougoslavie.

Commenter cet article